Le point sur la 1ère Génération

Il était grand temps que je fasse un nouvel article sur le sujet qui revient le plus en convention et par message privé.

J’ai conscience d’avoir multiplié les sorties récemment, ou plutôt les séries, et que du coup les fans de la saga se sentent un peu lésés.

Tout d’abord, non, je n’ai pas abandonné la série. Je tiens à la préciser, parce que vous êtes nombreux à me poser la question, car il n’y a pas eu de sortie en 2017 et qu’il n’y en aura pas non plus en 2018. J’avais annoncé une pause nécessaire, non pas par lassitude, mais plutôt afin de laisser mûrir mon style qui évolue également au fil des livres, ce qui est mal foi plutôt logique.

En tant qu’auteur, il n’est pas facile de faire certains choix lorsque les séries commencent à se multiplier (surtout lorsqu’elles font au minimum une trilogie). De ce fait, j’essaie de proposer un tome minimum par an pour chacune d’entre elles, mais je n’ai que deux mains et parfois, la vie s’en mêle.

Vous pourrez constater via le planning sur le site que j’essaie de tenir des délais raisonnables afin de contenter tout le monde. Je suis désolé que ça ne soit pas suffisant pour certains d’entre vous et croyez-moi, j’aimerais faire plus, mais sur un plan humain et éditorial, c’est compliqué.

Revenons à GMO-Project.

La Next Gen étant « presque bouclée », il est temps de parler de la 1ère Génération que beaucoup attendre de découvrir ou redécouvrir.

Pourquoi j’ai autant attendu avant d’en parler ? D’une part, car je souhaitais vraiment terminer la Next Gen pour ne pas que les lecteurs soient perdus. D’autre part, car la pression sur l’attente est tellement énorme que j’ai beaucoup repoussé, ne me sentant pas à la hauteur de ce que l’on attendait de moi.

Il faut comprendre que la première génération, c’est ce qui a forgé mon nom d’auteur et m’a fait découvrir dans ce milieu autoédité. Et pas qu’en bien. Donc, il y a toujours une amertume présente que j’essaie de combattre pour me focaliser sur le présent (et puis, qu’en disent les rageux, GMO ça reste des milliers d’exemplaires vendus).

Cependant, j’ai réussi à combattre mes craintes et à trouver une forme de sérénité autour de ce projet qui reste extrêmement précieux à mes yeux. La réécriture a en partie commencé, car je compile les idées de modifications, les nouveautés, les gros changements de scénarios, ect…

Il ne faut pas s’attendre à retrouver ce qui a été publié en ligne en 2011, mais une histoire avec un fond scientifique similaire (le Centre), mais le déroulement sera assez différent ainsi que les personnages. Pour tout dire, je réfléchissais également à faire un changement de point de vue pour le récit, mais j’ai peur que cela retire l’importance de Ruby. Il y a beaucoup de détails en cours de réflexion justement, comme la répartition des apparitions des personnages, la suppression de certains, les passages obligatoires, car abordés dans la Next Gen. C’est pour cela que ça prend du temps, car c’est une refonte totale, avec des éléments bien ancrés auxquels je ne peux pas toucher.

La seule chose que je peux promettre pour la 1ère Génération, c’est qu’elle est au planning d’écriture et devrait sortir en 2019 pour un évènement tel que Japan Expo.

Et je peux aussi garantir aux anciens lecteurs qu’ils ne seront pas trahis et redécouvriront les personnages avec un style qui leur fera honneur. Si vous avez vibré pour Glen et Cody en 2011, la nouvelle version vous vrillera le cœur, je vous le promets !

Pour conclure, merci de votre patience quant à la première génération. Elle reviendra en force et votre attente sera récompensée !

Une réflexion au sujet de « Le point sur la 1ère Génération »

  1. Merci beaucoup pour cet article, au moins on sait quand on pourra les découvrir, et oui, je n’ai pas eu la chance de les avoir lus avant que tu ne décides de remanier l’histoire, je me suis perdu, avec bonheur dans la 2ème génération, et je dois avouer que j’ai hâte de découvrir les personnages de la 1ère génération.
    Je dois dire qu’étant une assez fidèle lectrice de tout vos écrits, j’ai la chance que vous soyez autant prolifique dans vos diverses histoires.
    Je serais donc ravie de les rencontrer dès que vous aurez le temps de publier.
    Passe une bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *